3-S voie de Port-Louis à Lisieux

3-S

Voie de Blabia (Port-Louis ?)

à Lisieux (Noviomagus) ou Vieux (Aregenua).

 

 

     Emile Pautrel, dans ses Notions d'histoire et d'archéologie pour la région de Fougères indiquait le passage d'une voie allant de Condate à Aregenua, aujourd'hui Vieux.

    Il se trouve qu'une autre tracé apparaît déjà pour la voie menant à Vieux, et que celui-ci a une orientation plus nord-est que la voie citée par Emile Pautrel. J'aurais alors personnellement plutôt tendance à croire que la voie qu'il décrit permettait de joindre les côtes sud de l'Armorique, peut-être Quimper ou Port-Louis (Blabia) (1), vers Vieux ou Lisieux, et cela sans passer par Rennes.

     Il y a une autre possibilité. Il pourrait s'agir du tracé primitif de la voie 1-F, menant de Condate à Lisieux, avant que le Moyen Age n'ait créé la baronnie de Fougères. Cette dernière allait dévier la route à son profit, par Saint-Aubin-du-Cormier et Louvigné-du-Désert, laissant l'ancien chemin partir à l'abandon.

    Mais cette explication est plus difficile à croire car l'orientation du chemin ne semble pas indiquer Rennes, mais plutôt une dizaine de kilomètres plus au nord (Vignoc? ou Gévezé?). 

  Selon Emile Pautrel, cette voie passait par Sens, Romazy, le Châtel en Chauvigné, Saint-Brice-en-Coglès, Lécouselle, la Violette, le Chef-du-Bois en Ille-et-Vilaine, puis Saint-Brice-de-Landelles, Saint-Hilaire...

     Voici quelques éléments du tracé dans son parcours sur le territoire des communes de Villamée, Mellé, Poilley (2), et Saint-Georges-de-Reintembault : les Mottais, la Touraille, les Châtelets, la Motte, le Closolat, les Salles, la Barre, le Clos de Viré, la Rochelle, le Chemin du Loup pendu, la Villabonnais des Hayes, le Chef du Bois, Chartrain, Viré, les Châteaux (3)...

     Cette voie pouvait rejoindre, un peu plus au nord, le Chemin Mellouin (voie 1-F) à Saint-Hilaire-du-Harcouët dans la Manche.

 

INTERSECTIONS AVEC D'AUTRES VOIES :

- coupe la voie 2-D (Avranches à Angers)à Poilley

- coupe la voie 2-E (Avranches à Bordeaux)à Montours

- coupe le Chemin des Rochelettes (Jublains à Corseul) voie 2-G entre Saint-Brice et Tremblay

- coupe le Chemin Chasles à Vieux-Vy, voie 2-G 

- coupe la voie 1-E, de Rennes à Avranches à Vieux-Vy  

- coupe la voie 2-B, de Carhaix à Ernée, à Sens.

 

NOTES SUR LA VOIE :

        Depuis la Violette, la voie longe de nombreux sites anciens. A Bonteville, près de Montours, la découverte de flèches et haches et plus loin les menhirs et l'allée couverte de Monthault sont la preuve d'une occupation humaine dès la préhistoire.

          L'époque gauloise nous offre une bague à Montours ainsi que les traces des retranchement gaulois des Châteaux, à Mellé. Plusieurs sites et objets représentent l'ère gallo-romaine dont la villa de Marvaise, une pièce d'or au Chef-du-Bois en Saint-Georges, une statue à Montours, et des habitats anciens, peut-être carolingiens, à LillèlePerduit, Pasillé.

          

RENVOIS :

 

(1) La ville de Port-Louis, dans le Morbihan, ne remonte qu'à Louis XIV et à la création de la Compagnie des Indes mais le site était déjà occupé  depuis longtemps. On trouve sur la presqu'île des traces de peuplement, vieilles de 3 000 ans et les Romains vont ensuite fortifier l'embouchure du Blavet, sous le nom de Blabia. On ne connait pas l'importance qu'eut cette cité (avant-port maritime des cités d'Hennebont et de Pont-Scorf), on sait seulement que plusieurs voies romaines en partaient.

(2) Renseignements communiqués par Jean Alexandre, d'après ses recherches sur Mellé.

(3) La toponymie de plusieurs de ces lieux évoque les fortifications qui furent édifiées lors de la guerre de succession de Bretagne. Ces défenses balisaient le parcours de la voie et en défendaient l'accès. 

 

{{Portail Bretagne}} {{coord|48|10|N|01|40|W|type:adm2nd_scale:2000000|format=dms|display=title}}

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site