CARREFOURS ROUTIERS ET CHATEAUX FORTS

 

CARREFOURS ROUTIERS ROMAINS

A L'ORIGINE DES FORTERESSES  MEDIEVALES   

 

 

 

page en construction, carte      

              

            En imaginant des tracés parfaitement rectilignes qui auraient joint les capitales des cités existant à l’époque romaine, on obtient, à quelques kilomètres près, les parcours des anciennes voies qui sillonnaient notre département.                      

            Sur une carte simplifiée du réseau antique, on découvre qu’elles passaient par des lieux devenus des agglomérations d’une certaine importance. C’est ce que les services de l’équipement appellent des nœuds routiers.                       

            Nous reconnaissons ainsi divers noeuds tels :  

Redon-Rieux,

Bain-de-Bretagne,

Pipriac-Lohéac-Guipry,

Guer-Monteneuf,

Paimpont-Plélan-le-Grand,

Montfort-Iffendic,

Corseul (dans les Côtes d'Armor),

Saint-Malo (Alet),

Châteauneuf d’Ille-et-Vilaine,

Dol-de-Bretagne,

Combourg-Saint-Pierre-de-Plesguin,

Antrain-Trans,

Saint-Brice-en-Cogles,

Fougères,

Saint-Aubin-du-Cormier,

Châteaubourg,

Châteaugiron-Janzé.          

            Ces noms évoquent pour nous les forteresses médiévales qui étaient chargées de défendre les accès vers le duché de Bretagne.

            Cela ne peut pas être une coïncidence quand nous savons que les chemins du Moyen-Age n’ont fait que réutiliser les anciennes voies romaines.

{{Portail Bretagne}} {{coord|48|10|N|01|40|W|type:adm2nd_scale:2000000|format=dms|display=title}}

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×